Coopération avec la CDR de l'Outaouais PDF Imprimer Envoyer

Pascal Dallé, co-présent du Pôle ÉcoSolidaireS, explique la coopération avec la CDR de l'Outaouais et revient sur son expérience au Québec.


L'association ÉcoSolidaireS a été associée à une série d'échanges avec le Québec, plus particulièrement avec la région de l'Outaouais. Le ministère des affaires étrangères a confié cette mission au département d'Ille-et-Vilaine. L'objectif étant de valoriser de part et d'autre les pratiques en matière d'Économie Sociale et Solidaire. J'ai ainsi pu faire partie de la délégation Française qui s'est rendue à Gatineau (province de l'Outaouais) en décembre 2019. Accompagné de 4 autres personnes : Emmanuelle Rousset, vice-présidente du département 35 en charge, en autres de l'ESS, Karine Renard, chargée de mission développement territorial à l'agence départementale de Fougères, Marie-Claire Boucher, Maire de st Georges de Reintembault et Laurent Prieur, TAG35.

Marie-Claire Boucher retient que « cette coopération nous a permis de découvrir une structure québécoise solide dans son organisation, son partenariat public et privé et son projet de développement. Le rapport au travail qu’entretiennent les québécois (du moins, ceux de la CDR : Coopérative de Développement Régional) a été aussi pour moi une source d’interrogation sur nos pratiques.  Dans le même esprit,  la notion d’approche globale, qui prévaut dans toutes les politiques de la CDR et de ses partenaires, m’a marquée. »

Le programme de visites et d'échange mis en place par nos amis de la CDR a été riche et intense et les nombreuses expériences rencontrées ont pu nous convaincre de l'intérêt de l'ESS dans le développement territorial.

-       Visite du parc Dalton : ancienne « maison à sucre » rénovée près de la plantation d’érable qui permet la fabrication et la commercialisation de son sirop. Un village d’époque a été construit par les bénévoles avec une école, une façade d’église, une gare.

-       Visite du vieux Gatineau : rénovation urbaine du grand quartier de la ville en associant des commerces en rez-de-chaussée des immeubles et des logements aux étages, complexe d’animation pour toutes les générations, au cœur de quartier qui est animé bénévolement.

-       Campus-3 : rénovation d’une ancienne église en un centre de ressourcement pour les aidants, hébergements pour des publics isolés, préparation et livraison de repas etc. dont les profits servent à financer les activités non lucratives.

-       Carrefour jeunesse emploi de Pontiac : club de recherche d’emploi qui s’est élargi à une entreprise d’insertion, des accompagnements vers la reprise d’études, l’emploi, l’entrepreneuriat, le bénévolat… Le fil rouge est l’amélioration des conditions de vie afin d’encourager le maintien de la population voir son augmentation en conservant, via l’emploi, les jeunes générations sur le territoire.

-       Coop des 1001 corvées : coopérative d’aide à domicile, valorisation de ce métier auprès des jeunes. La considération de l’humain est au cœur de ce projet, se donner le temps de regarder la personne dans sa globalité. La tarification des services dépend de l’âge, de la situation familiale, de l’état de santé. www.coopdes1001corvées.ca.

-       Ouverture septembre 2019 d'un très important espace communautaire qui met à la disposition de ses habitants de multiples salles, une médiathèque, activités sportives etc.

-       Visite d’un Fablab : animé et accompagné les jeunes vers un retour à l’emploi.

On a découvert des projets innovants :

-       Transformation d’un grand parking d’une usine à papier, délaissé par ses nombreux salariés, pour créer d’une ferme urbaine autour d’une activité d’aquaponie.

-       Coopérative de santé : résoudre les problématiques liées à la désertification médicale. Vise à éduquer à une santé globale. Elle est autonome financièrement grâce à l’achat de matériels d’occasion, organisation d’évènements etc.

-       Boutique la Fouinerie : centre d’action culturelle, promeut les actions culturelles, festivals de musique, cinéclub, théâtre etc. Projet structuré par et avec 24 collectivités et associations.

Nous avons également été reçus par le Maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin afin d'échanger sur la vision de sa municipalité autour de projets d'économie sociale dans la ville comme par exemple un partenariat ville/associations afin de porter des projets et créer des sociétés qui deviennent autonomes financièrement et qui contribuent largement au développement local.

On a pu aborder la création de la laiterie de l’Outaouais, il y a 10 ans, suite à la disparition en 2006, de la laiterie locale « Château », les habitants n'ont pas pu se résigner de voir disparaitre cet outil d'approvisionnement local. Ils ont créé un comité de relance, la mobilisation citoyenne a permis la création de deux coopératives, une de consommateurs et une autre de travailleurs-actionnaires. Associée à une firme qui a construit l'usine, et par un fort engagement des consommateurs, cette laiterie fonctionne aujourd'hui très bien et assure en ce moment l'indépendance de cette région en produits laitiers. 

Toutes ces visites, ces échanges, et particulièrement la présence et l’accueil de nos collègues de la CDR, nous ont permis de découvrir une autre façon de développer une culture de l’Économie Sociale et Solidaire, non cloisonnée, qui est réellement intégrée au développement des territoires, en tant que partenaire. La culture historique de l’ESS chez nos amis Québécois est une source inspirante pour accompagner le développement de notre territoire, avec les institutions et les collectivités. D’après Marie-Claire Boucher, « cet échange permet aussi de révéler des synergies possibles entre structures des 2 pays mais aussi au sein d’un même territoire. Mieux se connaître ouvre vers de nouvelles perspectives de coopération ou d’échanges. »

photo coopration qubec

 

© Ecosolidaires - 2012 I Plan du site I Mentions légales I Réalisation PAM et PGWEB